Laurence Chauvy

Née en 1959 à Lausanne, Laurence Chauvy suit l’École supérieure des arts visuels de Genève, puis fait des études de lettres à Genève et effectue un stage de journaliste. Critique littéraire et critique d’art au Journal de Genève, elle publie des fragments de son journal, des proses poétiques, des nouvelles et des romans. Elle vit à Genève.

Bibliografie

  • Elsa, Gollion, Infolio, 2016.
  • L’Île des transformations. Roman, Lausanne, L'Âge d'homme, 2013.
  • L’Appel des hérons. Nouvelles, Lausanne, L'Âge d'homme, 2011.
  • Messagères. Récits de voyages en Asie des moussons, Lausanne, L'Âge d'homme, 2008.
  • Récits du jardin d’enfants, Lausanne, L'Âge d'homme, 2004.
  • Comptines à l’aneth, Lausanne, L'Âge d'homme, 1996.
  • Edgar Degas, illustrations de Haydé Ardalan, Genève, La Joie e lire, 1993.
  • Nos jours sont comme l’ombre sur la terre, Lausanne, L'Âge d'homme, 1990.
  • La Montagne. Récit, Lausanne, L'Aire, 1989.
  • La Mort-amour. Nouvelles, Lausanne, L'Aire, 1987.
  • Anorexie. Poèmes, Lausanne, L'Âge d'homme, 1983.
  • Carnets d’un été. Journal, Champagne, Editions de la Galerne, 1982.
L'Île des transformations (L'Âge d'homme, 2013)
L'Île des transformations (L'Âge d'homme, 2013)

«Les yeux attentifs déroulent le ruban clair; la route va cahotant mais toujours droit, sauf lorsque s’amorce une courbe. Ce n’est pas une paire d’yeux qui brille dans la pénombre, au-dessus du volant; une dizaine de paires d’yeux s’alignent et s’échelonnent, telle une famille de renards dans une faille de rocher. Chacun attend que l’avenir lui soit révélé.»


Aux antipodes de tant de textes dont on ne retient que la violence ou la noirceur, L’Ile des transformations est le roman de l’espoir rendu à ceux qui l’ont perdu: contraints de tout abandonner, une mère et ses nombreux enfants partent en camion vers une étrange terre promise. Les livres et l’amour ne cesseront de nourrir cet espoir. Avec cette odyssée familiale aux résonances mythologiques, Laurence Chauvy démontre ici toute l’étendue de son art.

(
Lambert Schlechter, L'Âge d'homme, 2013)