Fernand Auberjonois

Né en 1910 à Valeyres-sous-Montagny (Vaud), Fernand Auberjonois est le fils du peintre René Auberjonois. Après avoir fait des études de géologie à Lausanne, il s'envole, à 22 ans, pour l'Amérique où il commence par enseigner pour vivre. Il devient ensuite journaliste d'agence et de radio. Devenu citoyen américain, il participe activement à la Deuxième Guerre mondiale. Grand reporter, il sillone la planète et se fixe à Londres en 1953 où il devient correspondant pour le Journal de Genève. Il vit ensuite en Irlande, où il meurt en août 2004.

(Source: Alain Nicollier et Henri-Charles Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française, Editions GVA SA, Genève, 1994.)

Bibliographie

Vers à soi , Genève, Editions Metropolis, 2002.
L'arche de Noé en cale sèche , postf. de Doris Jakubec, Carouge-Genève, Zoé, 2001.
Les Sentiers de ma guerre , Genève, Editions Metropolis, 2001.
Timothée et "au-delà" , Illustrations de Constanza Bravo, Genève, Joie de lire, 2000.
De Chittagong à Cork: aide-mémoire, 1787-1999 , Genève, Editions Metropolis, 1999.
Un conte à rebours , Genève, Editions Metropolis, 1998.
Ballade irlandaise , Genève, Editions Metropolis, 1998.
L'apprentie sorcière , ornementé par l'auteur, Genève, Editions Metropolis, 1997.
Londres intime , Genève, Editions Metropolis, 1995.
René Auberjonois , sous la dir. de Jörg Zutter ; textes de Fernand Auberjonois et al., Lausanne, Skira; Musée des Beaux-Arts, 1994.
L'air d'ailleurs , Genève, Editions Metropolis, 1994.
Entre deux mondes , Genève, Editions Metropolis, 1993.
Animots , dessins de l'auteur ; préf. de Georges Borgeaud, Paris, P. Horay, 1988.
René Auberjonois, peintre vaudois , Lausanne, Payot, 1985.
Top dog: a cavalier view of the English , London, Debrett's Peerage, 1980.
L'île aux feux , préf. de Max-Pol Fouchet, Juan-les-Pins, Editions Méditerranéennes, 1950.
Mon village U.S.A. , New York, Editions méditerranéennes, 1946.
Air d'Amérique , Alger, Edition de la revue "Fontaine", 1944.